02.6.2015
Banniere

Les neuromodulateurs : démystifier le vrai du faux

Les neuromodulateurs : démystifier le vrai du faux

« Ce qui a été cru partout, par tous et pour toujours, a toutes les chance d’être faux.»

-Paul Valéry

Il est midi : c’est l’heure du lunch. La discussion entre collègues va bon train, jusqu’à ce que Manon se lance : « Ma voisine s’est fait injecter du Botox la semaine dernière et vous savez-quoi ?  Le creux sous son nez a complètement disparu !» On y est: voici l’épisode 25 des aventures fantastiques du Botox. Mais comment faire pour s’y retrouver parmi cette saga d’histoires farfelues ? Voici quelques pistes pour vous éclairer…

Le Botox est en fait une marque commerciale : il fait partie de la catégorie de produits appelés neuromodulateurs. On l’appelle aussi la toxine botulique. Les autres neuromodulateurs approuvés pour usage au Canada sont le Dysport et le Xeomin. Les neuromodulateurs sont injectés directement sous la peau et ont pour effet de relaxer temporairement certains muscles qui peuvent, une fois contractés, créer des rides ou des sillons. Approuvés par Santé Canada depuis plusieurs années, les neuromodulateurs font toutefois l’objet d’histoires difficiles à démêler.

Voici donc la lumière sur certains mythes associés aux neuromodulateurs:

1-    « Les gens injectés au Botox ont le visage figé, inexpressif et ont l’air artificiels.» 

Parlant d’expression, voilà le comble des clichés en esthétique ! Vous admirez à la télé et côtoyez quotidiennement des gens qui reçoivent des injections de neuromodulateurs et vous ne le remarquez pas. L’art des injections de rajeunissement combine dosage et précision. Il s’agit d’un travail minutieux qui requiert une connaissance approfondie des muscles et de la physiologie du visage. Injecté sous la supervision d’un spécialiste d’expérience comme un dermatologue ou un chirurgien esthétique, les neuromodulateurs peuvent donner un résultat naturel et un air reposé et détendu si recherché.

2- « Je suis trop jeune pour des injections !»

Les rides peuvent apparaître à différents âges : cela dépend de chacun. Il n’est pas nécessaire d’attendre des années avant de consulter un spécialiste qui saura vous conseiller et évaluer si les neuromodulateurs vous conviennent. Les injections peuvent contribuer à prévenir que les rides profondes ne s’installent.

3 –« J’ai vu une dame avec des énormes lèvres ! Elle a exagéré sur le Botox !»

Une confusion très commune ! Les neuromodulateurs ne donnent pas de volume aux lèvres. Pour volumiser, le spécialiste utilisera les injections d’agents de comblement. Il s’agit de deux traitements fondamentalement différents. D’abord, l’agent de comblement est utilisé pour remodeler un visage, par exemple, remplir un creux, redéfinir une pommette ou repulper les lèvres. Le neuromodulateur quant à lui réduit les contractions de certains muscles du visage responsables des rides d’expression, ce qui adoucit les traits et prévient la formation de sillons profonds. Les deux traitements sont souvent utilisés en synergie, car ils travaillent de façon complémentaire.

4-    « Les injections sont douloureuses» 

Administré par un spécialiste d’expérience, le traitement de Botox est simple, rapide et confortable. Vous sentirez à peine plus qu’une piqûre de moustique et pourrez vaquer à vos occupations tout de suite après. Vous êtes toujours nerveux ? Parlez-en à votre médecin qui pourra vous offrir des options pour engourdir la zone injectée.

5- « J’ai vu une promotion à 12$ l’unité sur le Botox ou le Dysport… C’est un bon rabais ?»

 Posez-vous des questions si on vous offre un rabais à l’unité… Les neuromodulateurs sont souvent dilués… Il est très difficile pour le client de savoir ce qui a vraiment été injecté. Si le produit a été trop dilué, les résultats ne seront pas durables.

Le prix d’un traitement varie surtout en fonction de la zone ciblée, de la musculature du visage et de la profondeur des rides. Ce qui importe avant tout, ce sont les compétences, les connaissances et l’expérience de l’injecteur. Imaginez si vous alliez chez la coiffeuse et que le prix était en fonction du nombre de coups de ciseau ? Une toile d’un grand maître en fonction de la quantité de peinture utilisée ? Pour des résultats naturels, choisissez un spécialiste de grande expérience qui sera à l’écoute de vos besoins.

Les injections de rajeunissement sont une façon simple, efficace et sans chirurgie de préserver un air de jeunesse. Cependant, il s’agit d’un acte médical qui devrait être fait dans un cadre sécuritaire, avec des spécialistes de grande expérience. Rappelez-vous que bien choisir votre clinique de soins ou de dermatologie esthétiques joue un rôle de premier plan dans la qualité des traitements et le suivi médical que vous recevrez : vous devriez toujours être le maître à bord.

Partager
Commentaires
0


Mots-clé