09.9.2015
Banniere

Injections de rajeunissement : la lumière sur une industrie en développement

LeDroit

Texte paru dans l’édition du vendredi 28 août du journal Le Droit

Par Christelle D’Amours

Dr Jacques Charbonneau est récipiendaire du prix « Entrepreneur de l’année 2015 » du Regroupement des gens d’affaires de la Capitale Nationale et président-fondateur de l’Institut du laser cutané de l’Outaouais. Il œuvre dans le domaine de la dermatologie esthétique depuis plus de 25 ans et a été l’un des pionniers en injections de rajeunissement au Canada. Le dermatologue de renom se retrouve régulièrement dans le palmarès d’Allergan des plus grands injecteurs au pays.

« Depuis quelques années, j’observe un réel changement dans l’industrie médico-esthétique: alors que certains consommateurs se préoccupent de leur santé et s’informent avant d’entreprendre des traitements de rajeunissement, d’autres cherchent les rabais sans trop se poser de questions » affirme Dr Charbonneau. « Les gens sont souvent peu informés et ne prennent pas la peine de vérifier » s’inquiète le dermatologue, qui reçoit chaque année des dizaines de clients lui demandant de réparer des injections mal faites.

Préserver son capital-jeunesse oui, mais pas à n’importe quel prix. Lorsqu’il est question d’injections, certains éléments doivent être pris en considération.

Différents types d’injectables

« Le mot «Botox» est souvent employé à tort pour désigner les injections » affirme Dr Charbonneau. Il existe quelques types d’injectables :

Les neuromodulateurs: le Botox™ fait partie de cette catégorie d’injectables utilisés pour réduire les contractions des muscles du visage responsables des rides d’expression. Ils adoucissent les traits et préviennent également la formation de sillons profonds. Ils sont souvent utilisés en synergie avec les agents de comblement et peuvent aussi traiter les migraines et la transpiration excessive.

Les agents de comblement : Juvéderm™ et Restylane™ par exemple, sont des marques connues de ce type d’injectable utilisé pour volumiser et redéfinir les contours du visage. Ils servent entre autres à remplir un creux, redéfinir une pommette ou repulper les lèvres.

Les prix et rabais à l’unité : une affaire profitable?

Devant l’éclosion de centaines de cliniques médico-esthétiques offrant des services à rabais, souvent sans réelle supervision médicale, Dr Charbonneau fait part de ses inquiétudes: « Les fournisseurs de produits injectables ne font pas de cadeaux. Posez-vous des questions si on vous offre un rabais à l’unité… Une unité de Botox™, ça ne veut pas dire grand-chose pour le consommateur. De plus, les quantités sont souvent diluées et il est très difficile pour le client de savoir ce qui est réellement injecté. Si le produit est trop dilué, les résultats ne seront pas durables. » Une affaire profitable oui… mais pas pour le consommateur. En médecine esthétique comme ailleurs, la qualité se paie.

Dans les cliniques sérieuses, le prix d’un traitement varie donc en fonction de la zone ciblée, de la musculature du visage et de la profondeur des rides. Ce qui importe avant tout, ce sont les compétences, les connaissances et l’expérience de l’injecteur.

Une alternative sécuritaire, sans chirurgie

Selon l’American Society of Plastic Surgeons, les injections de rajeunissement, beaucoup moins intimidantes que le scalpel, arrivent en tête des procédures offertes par la médecine esthétique. « En effet, les injections de neuromodulateurs comme le Botox™ sont utilisées depuis plus de 20 ans et constituent un traitement sécuritaire lorsqu’effectuées par un professionnel expérimenté. Les injections peuvent corriger, mais également être utilisées pour prévenir l’apparition des rides. Il n’y a pas d’âge pour commencer » explique Dr Charbonneau.

Les injections de rajeunissement sont une façon simple, efficace et sans chirurgie de préserver un air de jeunesse. « Il faut cependant garder en tête qu’il s’agit d’un acte médical qui devrait être fait dans un cadre sécuritaire, avec des spécialistes de grande expérience » rappelle Dr Charbonneau. Bien choisir votre clinique de soins ou de dermatologie esthétique joue un rôle de premier plan dans la qualité des traitements et le suivi médical que vous recevrez : vous devriez toujours être le maître à bord.

Ce que réserve l’avenir des injections

En innovation constante, la médecine esthétique développe régulièrement de nouvelles procédures alors que les technologies ne cessent de se perfectionner. « La tendance est au naturel en matière d’injections: on recherche des résultats discrets et des techniques plus biologiques » indique Dr Charbonneau. D’ailleurs, depuis quelques années, il pratique une technique innovatrice : l’injection de plasma riche en plaquettes (PRP). Il s’agit d’un fluide extrait directement du sang centrifugé du patient. Le PRP offre une alternative organique aux injectables en stimulant la production des fibres de collagène et d’élastine, tout en favorisant le renouvellement cellulaire. Une avancée prometteuse qui dessine déjà le futur des injections de rajeunissement qui, selon Dr Charbonneau, ne feront que gagner en popularité.

À lire sur le même sujet:  Les neuromodulateurs : démystifier le vrai du faux

 

_____________________________________________________________

Pour en savoir plus sur les services d’injections de rajeunissement offerts à l’Institut du laser cutané de l’Outaouais, contactez l’une de nos responsables du service à la clientèle en composant le 819-778-3188 option 1.

 

Partager
Commentaires
0


Mots-clé